Cet article date de plus de quatre ans.

Agriculture : les dégâts du gel pour les vignobles du Bordelais

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Agriculture : les dégâts du gel pour les vignobles du Bordelais
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Ce vendredi 28 avril, les vignobles du Bordelais ont souffert ces dernières heures d'un coup de froid. Il s'agit de l'une des plus importantes vagues de gel en cette période depuis 1991. 

Des pieds de vigne brûlés par le gel en Gironde ce vendredi 28 avril, à 75 ans, ce vigneron bordelais n'avait jamais connu un tel désastre. Les gelées ont touché ces deux dernières nuits cette partie du vignoble de l'Entre-deux-Mers. Une appellation habituellement protégée des gelées. "Je suis né sur cette exploitation, je n'ai jamais vu ça, jamais", se désole Jean-Pierre Soubié, vigneron à Tresses (Gironde).

"Une catastrophe"

Entre 20 et 100% des vignes ont été sinistrées selon les appellations de la région bordelaise. À Montagne-Saint-Émilion (Gironde), ce viticulteur a perdu d'avance toute sa récolte. "C'est vraiment une catastrophe. Les fournisseurs, on va plus leur acheter quoi que ce soit, les salariés, j'en ai mis dix au chômage technique. Et nous, les factures, je ne sais pas comment on va les payer", se désole Hubert Boidron, viticulteur. Pour les viticulteurs assurés, le seul espoir est de toucher des aides au titre des calamités agricoles. La France n'avait pas connu une telle vague de froid à cette période depuis 1991.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.