Agriculture : le sorgho résiste à la sécheresse

Le sorgho, une plante originaire d'Afrique beaucoup moins gourmande en eau que le maïs, séduit les agriculteurs. Elle a également l'avantage de résister à la sécheresse.


On n'a pas encore l'habitude de voir le sorgho pousser dans les champs français. Pourtant, de plus en plus d'agriculteurs se lancent dans la culture de cette céréale. C'est le cas de Benjamin Pelleray, qui nourrit ses vaches en mélangeant le maïs et cette plante africaine. Ce complément alimentaire riche en fibres et en sucre a eu un effet étonnant sur son troupeau. "On constate une augmentation de presqu'un litre de lait par vache et par jour", explique l'agriculteur.

Cinquième céréale mondiale

Peu gourmande en eau, cette plante tropicale rustique ne craint pas les maladies. Elle résiste à la sécheresse et s'adapte aux contraintes environnementales actuelles. "Elle plonge plus en profondeur et elle va capter l'eau plus loin. Elle a aussi une capacité à stopper sa croissance quand il fait très chaud et elle recommence quand elle a de l'eau ou des températures moindres", précise Claire Caraes, référente fourrage à la chambre d'agriculture de Caen (Calvados). La culture du sorgho en France devrait dépasser les 90 000 hectares, avec une augmentation de 54 % en moyenne cette année. Elle est désormais la cinquième céréale mondiale, mais encore très loin derrière le blé et le maïs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le kernza est actuellement étudié à Lyon par des scientifiques. En plus de ses propriétés nutritionnelles, cette céréale est également un sacré atout pour la planète.
Le kernza est actuellement étudié à Lyon par des scientifiques. En plus de ses propriétés nutritionnelles, cette céréale est également un sacré atout pour la planète. (France 3)