Le télétravail en nette hausse en France

On travaille davantage chez soi. Cela concerne 15% des salariés. Mais le droit du travail est-il adapté ?

Voir la vidéo
FRANCE 3
La conférence sociale s'est ouverte ce lundi 19 octobre. L'un de ses grands thèmes c'est la transformation numérique du travail. Elle provoque une forte progression du télétravail. France 3 est allée à la rencontre de Stéphane.
 
Deux jours par semaine, ce cadre d'une entreprise de certification travaille à la maison et il n'y voit que des avantages. "Ça évite de prendre la route au moment où les bouchons sont importants en région parisienne. Ça permet de pouvoir être dans une logique plus détendue et puis ça permet également de pouvoir travailler sur des dossiers de fond", explique le responsable de la formation SGS. Stéphane veille à ne pas travailler plus de 10 heures par jour, la limite légale pour les cadres. Mais son employeur ne vérifie pas. C'est le travail rendu qui compte.

Quel Code du travail ?

"Ils ont des objectifs de travail, c'est-à-dire des missions à réaliser. Il a toute la latitude de les réaliser en trois heures ou en huit heures", commente Isabelle Bernard, directrice du développement RH SGS.
 
Les syndicats reprochent justement au télétravail d'encourager les heures supplémentaires. Et ce n'est pas la seule question. Si un accident ou un incident se produit alors que le salarié est chez lui, mais pas forcément en train de travailler ? La question n'est pas franchement réglée. "Le Code du travail n'est pas très compatible avec ce genre de situation", avoue Francis Bergeron, DRH de SGS. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT