Le "jobbing" a le vent en poupe

Cuisine, jardinage, petits travaux, de nombreuses personnes proposent leurs services pour compléter leurs fins de mois.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour arrondir leurs fins de mois, de plus en plus de salariés cumulent leur emploi avec des petits boulots : le phénomène du "jobbing" est en plein essor. Cuisine, jardinage, soutien scolaire, ils sont 2 millions de jobbeurs et ont le statut d'auto-entrepreneurs ou de travailleurs indépendants. Marie-Jo est passionnée de cuisine. Cette femme actuellement au chômage et son mari ne vivent que de la retraite de ce dernier. Elle prépare des plats pour d'autres particuliers. "Au départ, c'était pour rendre service, m'occuper", explique-t-elle au micro de France 3.

120 000 inscrits sur un site spécialisé

Un entrepreneur a créé un site spécialisé dans le jobbing et met en relation près de 120 000 inscrits partout en France, dont Marie-Jo. "Quand ça cuit, ça dégage une odeur très agréable", savoure son mari. "Il y a plein de gens qui ne travaillent pas, qui sont à la retraite ou sans emploi. De l'autre côté, il y a des gens comme moi, qui sont hyperactifs et je me suis dit qu'il fallait les mettre en relation", raconte l'entrepreneur.

Le JT
Les autres sujets du JT