Gardiens d'immeuble, un métier en pleine mutation

Les bailleurs sociaux essaient de lutter contre les clichés qui circulent sur les HLM et sur les gardiens. Depuis quelques années, cette profession a beaucoup changé. Un reportage de France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Devenir un bon gardien, désormais, cela s'apprend. A Massy (Essonne), une école accueille des jeunes qui se destinent à cette profession. Elle forme actuellement 12 d'entre eux. Il s'agit de la neuvième promotion de l'école de gardiens de HLM.
Leurs futures missions : entretenir les immeubles et la vie collective dans des quartiers sensibles. Sabah, a grandi dans une cité, ce qu'elle considère comme un atout : "Je sais un peu comment ça se passe. Peut-être que quelqu'un qui n'a pas grandi dans des quartiers dits sensibles ne saura pas y faire".

Améliorer la qualité de vie

Dans les quartiers difficiles, les bailleurs sociaux sont incités à faire plus pour la qualité de vie. A Marseille par exemple, on ne parle plus de gardiens, mais de gestionnaires d'immeuble. Ils gèrent leur cité comme des entreprises avec des outils high-tech.
A Meaux, le bailleur s'est même associé avec un leader du soutien scolaire pour proposer une aide aux devoirs. Le gardien est chargé de faire le relai.

Le JT
Les autres sujets du JT