Emploi : l'économie repart mais plusieurs secteurs peinent à recruter

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Emploi : l'économie repart mais plusieurs secteurs peinent à recruter
France 3
Article rédigé par
M. Justet, France 3 Régions, F. Pairaud, A. Peyrout - France 3
France Télévisions

Les prévisions des experts en pleine pandémie étaient particulièrement sombres. Mais l'économie repart vite et fort selon le gouvernement. Pour autant, beaucoup d'entreprises peinent à recruter dans différents secteurs. 

En plein mois d'août, cet établissement thermal d'Aix-les-Bains (Savoie) cherche du personnel. "Pour accompagner la hausse de la fréquentation, on est obligé de recruter à nouveau", confirme Mathieu Adnot, directeur des Thermes Chevalley. Ici, l'activité est repartie plus vite et plus fort que prévue. La gérante de la centrale de réservation reçoit près de 800 appels par jour. 

86 000 emplois créés 

Parmi les autres secteurs qui rebondissent : l'aéronautique. Après de fortes turbulences, la reprise s'annonçait compliquée. Et pourtant, dans le Limousin, l'entreprise Aérolyce recrute activement mais peine à embaucher. "On se pose des questions sur l'attractivité [...] On essaie de recruter local", explique le directeur, Franck Doyen. Quant aux chiffres du chômage, l'Insee prévoyait une explosion à 9,7 %. "Finalement, depuis plusieurs mois, il tourne autour de 8%", précise le journaliste Alexandre Peyrout sur le plateau du 19/20 de France 3. "Aujourd'hui, 86 000 emplois ont été créés", poursuit-il. Toutefois, une partie de l'économie "est toujours sous perfusion. Exemple, plus de deux millions d'entreprises continuent de bénéficier du fond de solidarité."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.