Pascal Lamy, proche de Hollande, prône des "petits boulots" payés moins que le smic

L'ancien directeur général de l'OMC Pascal Lamy a plaidé pour une solution radicale afin de lutter contre le chômage.

L\'ancien directeur général de l\'OMC Pascal Lamy, lors d\'une conférence de presse, le 13 janvier 2014, au siège de l\'Union européenne, à Bruxelles (Belgique).
L'ancien directeur général de l'OMC Pascal Lamy, lors d'une conférence de presse, le 13 janvier 2014, au siège de l'Union européenne, à Bruxelles (Belgique). (GEORGES GOBET / AFP)

Face au chômage, les grands moyens ? L'ancien directeur général de l'Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy a plaidé, jeudi 3 avril, pour plus de "flexibilité" sur le marché du travail, avec notamment des "petits boulots" payés en dessous du smic.

"Un petit boulot, c'est mieux que pas de boulot, a déclaré le socialiste, proche de François Hollande, lors de l'émission "Questions d'Info" sur LCP. Je ne réponds pas ça dans l'absolu, je n'aurais pas dit ça il y a 10 ans ou il y a 20 ans, mais à ce niveau de chômage..."

Reconnaissant ne pas être "en harmonie avec une bonne partie de [ses] camarades socialistes", l'ancien commissaire européen estime qu'"il faut accepter de temps en temps de franchir les espaces symboliques de ce type pour rentrer dans la réalité et la transformer".