Pôle Emploi : la CGT épingle la plateforme pour ses offres illégales

Pas facile de trouver du travail ! Selon un étude menée par la CGT, 50% des offres proposées par le site Pôle Emploi seraient illégales. Décryptage de ces emplois frauduleux. 

Sur le site de Pôle Emploi, vous pouvez trouver aujourd'hui plus de 600 000 offres, mais 50% d'entre elles seraient illégales selon une étude de la CGT. Selon le Code du travail, une offre illégale est une offre qui ne correspond pas au contrat que vous pourriez signer. "Il y a des mentions assez simples qui sont obligatoires, comme l'intitulé du poste, la durée du contrat. Évidemment le volume horaire, particulièrement quand c'est un temps partiel, et le salaire", décrypte Tennesse Garcia, secrétaire général de la CGT (CNTPEP).

Les plateformes privées en cause

Selon la CGT, cette recrudescence d'annonces un peu vagues serait en grande partie la conséquence des plateformes privées. 123 sites agrégateurs de contenu comme Indeed, Météo job ou Monstrer, publient 75% des offres présentées sur le site de Pôle Emploi. Des incohérences peuvent être observées, comme un CDI qui devient un CDD. Les chômeurs ont tendance à confirmer les résultats de cette étude et certains employés reconnaissent qu'il y a un problème. La direction de Pôle Emploi réfute totalement cette étude. Selon sa propre enquête, 9% des offres seraient illégales.

D\'après une étude de Pôle emploi, 8% des chômeurs bénéficiaires de l\'assurance chômage ne cherchent pas activement un emploi.
D'après une étude de Pôle emploi, 8% des chômeurs bénéficiaires de l'assurance chômage ne cherchent pas activement un emploi. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)