Cet article date de plus de dix ans.

Le chômage augmente encore de 0,6% en mars

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi a encore augmenté en mars. C'est le 11e mois consécutif. Sur un an, la hausse atteint 7,2%.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)
  • 0,5% en janvier, + 0,2 en février, + 0,6% en mars. La courbe du chômage telle que dessinée par Pôle emploi ne cesse de grimper. On disait déjà son niveau record dès le mois dernier. De record en record, le nombre de demandeurs d'emploi inscrit à Pôle emploi dans la catégorie A (sans aucun emploi) au 31 mars 2012 atteint les 2.884.500. Mais si l'on prend en compte toutes les catégories de chômeurs inscrits en France métropolitaine, le chiffre culmine à 4.309.300 de personnes (4.582.000 Dom compris). 

Un million de chômeurs de plus sur cinq ans

Les plus touchés sur cette dernière vague : les 50 ans et plus (+1,1%), les moins de 25 ans (+0,9%) et les femmes (+0,8%). Dans le détail, les chiffres indiquent que les entrées à Pôle emploi auraient plutôt tendance à s'amenuiser (-1,6%), mais que les occasions de sortie de l'agence baissent encore davantage (-2,6%). Illustration d'un marché de l'emploi atone.

"Ce sont les plus mauvais chiffres depuis trois mois"

"Pourquoi le chômage continue d'augmenter ? Parce que la croissance économique n'est pas au rendez-vous , constate Eric Heyer, économiste à l'Observatoire des cionjonctures économiques. On sait qu'en France, il faut 1,2% de croissance pour créer des emplois, et 1,7 pour faire baisser le chômage. Or, à l'heure actuelle, on est plutôt sur des rythmes de croissance très plats, proches de 0. "

Il s'agit là des dernières estimations fournies par la Dares avant le second tour de la présidentielle. Depuis le début du quinquennat, la France enregistre 747.000 chômeurs (sans aucune activité) de plus en métropôle, un million en comptant les inscrits qui bénéficient d'un travail à temps partiel. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.