Cet article date de plus de huit ans.

Explosion du chômage, un record depuis mars 2009

Avec une augmentation de 1,6% en septembre, le nombre de demandeurs d'emploi se rapproche un peu plus du record de 1997.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
En septembre 2012, le chômage a augmenté de 1,6% pour les demandeurs d'emploi de catégorie A, une hausse record depuis mars 2009. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

ECONOMIE - Pôle emploi et les services statistiques du ministère du Travail (Dares) ont confirmé, mercredi 24 octobre, que la rentrée 2012 était l'une des plus moroses de ces dernières années. En septembre, près de 47 000 personnes supplémentaires se sont inscrites comme demandeurs d'emploi sans activité, portant à 3 057 900 le nombre de chômeurs de catégorie A. Cette hausse de +1,6% est la plus forte depuis mars 2009. Francetv info détaille les chiffres de cette 17e hausse consécutive du chômage.

Une augmentation à tous les étages

Cette hausse brutale concerne toutes les catégories de chômeurs. Pour la catégorie A, avec 46 900 demandeurs d'emploi en plus, l'augmentation est de 1,6% en septembre. Si on se penche sur l'ensemble des personnes inscrites à Pôle emploi, y compris celles exerçant une activité réduite, l'augmentation est de 0,5%. Au total, avec 20 900 chômeurs en plus par rapport à juin, 4,515 millions de personnes cherchaient un travail en métropole au mois de septembre.

Comme d'habitude, les jeunes sont particulièrement touchés par cette hausse du chômage, avec +2,2% d'augmentation le mois dernier.

Record de chômeurs depuis juin 1999

Si l'on compare les résultats dévoilés mercredi et ceux de septembre 2011, les chiffres sont éloquents : +10,1% pour les chômeurs de catégorie A et +8,3% pour l'ensemble des demandeurs d'emploi. Dans son communiqué annonçant ces mauvais chiffres, le ministère du Travail souligne que "la hausse du nombre de chômeurs en France est continue depuis 2008 et particulièrement marquée depuis un an et demi". Mais si l'on s'arrête sur la courbe du chômage des quinze dernières années, on constate d'abord que cette augmentation de 1,6% du nombre de chômeurs de catégorie A est la plus forte depuis mars 2009.

Par ailleurs, on constate également que le nombre de chômeurs est à un niveau jamais atteint depuis juin 1999.

Que compte faire le gouvernement ?

Face à cette hausse prévisible, le ministère du Travail rappelle que le gouvernement a pour ambition d'inverser la tendance d'ici fin 2013. Pour y parvenir, il met en avant les premiers emplois d'avenir, instaurés à partir de début novembre, avec un objectif fixé à 100 000 contrats signés l'an prochain.

Un projet de loi sur le contrat de génération sera également présenté le 12 décembre en Conseil des ministres. Objectif là encore, des embauches : 500 000 CDI de jeunes signés et 500 000 salariés plus âgés maintenus en poste "dans les prochaines années".

Enfin, le ministère compte sur la négociation pour une meilleure "sécurisation de l'emploi", qui selon lui doit être conclue d'ici la fin de l'année. Ces discussions entre les partenaires sociaux doivent aboutir à réformer les procédures de licenciements collectifs et favoriser les embauches en CDI.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.