Emploi : le bilan du "Proch'emploi" en Hauts-de-France

Les régions engagent la bataille de l'emploi. Il y a neuf mois, l'ancien Nord-Pas-de-Calais Picardie rebaptisé Hauts-de-France, lançait un programme ambitieux pour rapprocher chômeurs et employeurs.

FRANCE 2

Au coeur d'Amiens (Somme), des standardistes, des locaux, des conseillers, tous mobilisés par la région Hauts-de-France pour aider les chômeurs sans passer par Pôle Emploi. "Proch'emploi", lancé il y a neuf mois pour lutter contre le chômage tient-il vraiment ses promesses ? Premier test à seulement 300 mètres de ce nouveau dispositif "Proch'emploi " dans une agence classique de Pôle Emploi. Sur une trentaine de demandeurs d'emploi interrogés ce matin, un seul connaissait "Proch'emploi".

Un problème de notoriété

Au total, ce nouveau dispositif a reçu 7 000 appels au cours de ses six premiers mois contre 5 000 appels reçus chaque jour par Pôle Emploi dans la région. Un problème de notoriété et pourtant plusieurs entreprises sont séduites, comme cette société d'informatique près d'Arras (Pas-de-Calais). Après six mois de chômage, Christophe Bataille a décroché ici un poste de commercial très rapidement grâce à "Proch'emploi". Des premiers contrats signés encourageants selon Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France. La région affiche un objectif ambitieux : des dizaines de milliers d'emplois.

Le JT
Les autres sujets du JT