VIDEO. Syrie, nucléaire, chômage... Ce qu'il ne fallait pas manquer de l'entretien d'Emmanuel Macron sur France 2

Interrogé sur France 2 dimanche 17 décembre, Emmanuel Macron s'est présenté comme un chef d'Etat prêt à mener les réformes promises, chef de guerre aussi.

Voir la vidéo
France 2

Pragmatique, Emmanuel Macron résume sa position sur la fin prochaine du conflit syrien et l'avenir de Bachar Al-Assad : "Bachar est l'ennemi du peuple syrien. Mon ennemi, c'est Daech. Je pense que d'ici fin février, nous aurons gagné la guerre en Syrie. Bachar Al-Assad sera là, donc nous ne pouvons pas dire qu'on ne veut pas parler avec lui ou ses représentants."

"Je fais ce que j'ai dit"

Après avoir dénoncé le retait de Donald Trump de l'accord de Paris, le chef de l'Etat évoque ses projets pour l'environnement en France : "Les centrales thermiques à charbon vont être fermées durant ce quinquennat." Pour les centrales nucléaires, ce sera au cas par cas.

Dans la lutte contre le chômage, Emmanuel Macron croit à l'efficacité de ses réformes tout en exigeant de la patience : la réforme du Code du travail "produira des résultats dans les cinq ans, mais il faut attendre deux ans pour qu'elle commence à avoir ses pleins effets. Je fais ce que j'ai dit." Selon les derniers sondages, plus d'un Français sur deux fait désormais confiance au président de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron répond aux questions de Laurent Delahousse, dans un entretien enregistré à l\'Elysée et diffusé sur France 2 le 17 décembre 2017. 
Emmanuel Macron répond aux questions de Laurent Delahousse, dans un entretien enregistré à l'Elysée et diffusé sur France 2 le 17 décembre 2017.  (FRANCE 2)