Allocations chômage : dégressivité pour les gros salaires ?

La dégressivité pour les allocations chômage fait de nouveau polémique. Cette fois-ci, ce serait pour les hauts revenus. 

France 2

L'indemnisation chômage des cadres est dans le viseur de la majorité. Elle souhaiterait rendre cette allocation dégressive pour inciter les chômeurs à retrouver plus rapidement un emploi. "Quand on a, comme c'est le cas actuellement, une période de reprise de l'activité, où finalement des entreprises peinent à recruter, on peut se demander s'il est toujours pertinent que quelqu'un puisse être couvert pendant deux ans jusqu'à 6 000 euros de revenu de remplacement", explique Aurélien Taché, député LREM du Val-d'Oise. 

Degressivité à partir de 5 000 euros

Jusqu'à présent, un cadre demandeur d'emploi pouvait toucher jusqu'à 6 615 euros net par mois. Ce projet pourrait rendre dégressif ces allocations à partir de 5 000 euros d'indemnisation. La Confédération générale des cadres y est opposée. Aujourd'hui, les cadres demandeurs d'emploi représentent moins de 6 % des chômeurs en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
D\'après une étude de Pôle emploi, 8% des chômeurs bénéficiaires de l\'assurance chômage ne cherchent pas activement un emploi.
D'après une étude de Pôle emploi, 8% des chômeurs bénéficiaires de l'assurance chômage ne cherchent pas activement un emploi. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)