Contrats aidés : ce que va changer la réforme

Ce mardi 16 janvier au matin, la ministre du Travail a confirmé que les contrats aidés seront moins nombreux en 2018 qu'en 2017. Elle a aussi promis qu'ils seraient mieux ciblés et plus efficaces. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Des contrats aidés moins nombreux mais plus ciblés, c'est le but de la réforme. Ils vont passer de 310 000 en 2017 à 200 000 cette année. Les entreprises privées ne pourront plus y avoir recours. Ils seront désormais réservés aux collectivités sociales et aux associations, triées sur le volet pour pouvoir en bénéficier.

Ils s'appelleront "Parcours emploi compétence"

"Il faut sélectionner les employeurs, associatifs et collectivités locales, qui sont en mesure d'avoir un accompagnement qui permet un retour durable à l'emploi", a déclaré Muriel Pénicaud. Associations et collectivités devront proposer, en plus de l'emploi, une formation et un accompagnement personnalisé. Symbole de la réforme : un changement de nom. Fini les contrats aidés, ils s'appelleront désormais "Parcours emploi compétence". Le gouvernement espère que ce nouveau dispositif sera plus efficace.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants contre la baisse des contrats aidés, avant l\'arrivée de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, au CFA d\'Albi (Tarn), le 4 septembre 2017.
Des manifestants contre la baisse des contrats aidés, avant l'arrivée de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, au CFA d'Albi (Tarn), le 4 septembre 2017. (FRANCK LODI / SIPA)