Chômage : c'est un "échec collectif", pas celui du gouvernement, selon Rebsamen

Le ministre du Travail a adouci sa déclaration assénée au soir de la publication du nombre de demandeurs d'emploi pour septembre.

Le ministre du travail François Rebsamen, le 28 octobre 2014 à l\'Assemblée nationale à Paris. 
Le ministre du travail François Rebsamen, le 28 octobre 2014 à l'Assemblée nationale à Paris.  (ZIHNIOGLU KAMIL / SIPA)

Un "échec" oui, mais pas seulement celui du gouvernement. Finalement, François Rebsemen met, mardi 28 octobre, de l'eau dans son vin au sujet des mauvais chiffres du chômage, encore en hausse de 0,6% pour septembre

"En matière de chômage, c'est un échec collectif : ce n'est pas le gouvernement qui est en échec, parce que les autres l'étaient aussi, nous sommes en échec collectif, et il faut répondre à cela ensemble, c'est ce que j'ai voulu dire", a déclaré ministre du Travail à l'Assemblée, lors d'une audition en commission sur le budget 2015. Il a rappelé au passage que depuis 1975, "la richesse du pays a été multipliée par deux et le taux de chômage a été multiplié par quatre".

Quatre jours auparavant, il assénait, dans les colonnes du Parisien : "Soyons honnêtes : nous sommes en échec."