Chômage : la renégociation des règles d'indemnisation s'annonce houleuse

Patronat et syndicats viennent juste de commencer à plancher sur la question et déjà la situation se tend.

FRANCE 2

Patronat et syndicats ont quatre mois depuis ce 22 février pour renégocier les règles d'indemnisation de l'assurance chômage. Il y a urgence : 25,8 milliards d'euros de dettes cumulées, 4,4 milliards de déficit en 2015. La faillite est proche.

Plusieurs pistes

Pour faire des économies, le patronat propose de modifier la durée d'indemnisation, aujourd'hui fixé à 24 mois maximum. Si elle était réduite à 20 mois, l'Unédic pourrait économiser un milliard d'euros selon un rapport du gouvernement. Autre piste : baisser le montant de l'indemnisation. Un salarié pourrait alors toucher au minimum non plus 57% de son salaire brut, mais 49%. Ouverture des droits au chômage plus tardive et  allocation dégressive dans le temps, ces propositions, les syndicats n'en veulent pas. Ces derniers proposent pour leur part de taxer davantage les entreprises par une hausse de leurs cotisations, mais également les contrats courts et les entreprises qui en abusent. La négociation s'annonce houleuse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pierre Gattaz, président du Medef, prend la parole lors d\'un meeting rassemblant plusieurs syndicats patronaux, à Lyon, le 3 décembre 2014.
Pierre Gattaz, président du Medef, prend la parole lors d'un meeting rassemblant plusieurs syndicats patronaux, à Lyon, le 3 décembre 2014. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)