Textile : les nouvelles technologies au secours de la filière

Le secteur du textile français a beaucoup souffert et a perdu les trois quarts de ses effectifs entre 1990 et 2015. Depuis 2017, pourtant, la tendance s'inverse. Les entreprises qui s'en sortent s'appuient sur de nouvelles technologies et un certain savoir-faire.

FRANCE 2

Dans une usine française de confection de rubans, c'est une musique, une rythmique qui résonne depuis plus de cent ans : un orchestre de métiers à tisser, dirigé par des ouvriers, les gareurs, qui façonnent chaque semaine des dizaines de milliers de kilomètres de rubans. Ce métier minutieux avait quasiment disparu. "C'est un peu de l'art, c'est un savoir-faire que tout le monde n'a pas", confirme un des gareurs.

L'innovation comme nouveau levier de croissance

Depuis les années 1970, le textile français est en crise et le nombre de salariés a été divisé par quatre en trente ans. De l'histoire ancienne, puisque l'usine mise désormais sur une deuxième usine, beaucoup plus moderne. L'industrie a trouvé un nouveau filon, l'innovation. Au milieu des métiers à tisser trône un laboratoire flambant neuf. Sa mission : élaborer le textile de demain qui sera, selon l'entreprise, connecté. Délaisser les rubans et tissus pour le grand public et miser sur le secteur professionnel, c'est un virage pris il y a une dizaine d'années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secteur du textile français a beaucoup souffert et a perdu les trois quarts de ses effectifs entre 1990 et 2015. Depuis 2017, pourtant, la tendance s\'inverse. Les entreprises qui s\'en sortent s\'appuient sur de nouvelles technologies et savoir-faire.
Le secteur du textile français a beaucoup souffert et a perdu les trois quarts de ses effectifs entre 1990 et 2015. Depuis 2017, pourtant, la tendance s'inverse. Les entreprises qui s'en sortent s'appuient sur de nouvelles technologies et savoir-faire. (FRANCE 2)