La France championne de l'absentéisme

Alors que le gouvernement vient de rétablir le jour de carence pour les fonctionnaires, une étude révèle le coût des arrêts de travail dans le public comme dans le privé.

France 2

Des arrêts maladie toujours plus fréquents. Entre 2010 et 2016, le nombre d'arrêts de travail a augmenté de 7,5% dans le public et le privé selon une enquête publiée ce mercredi 22 novembre par Le Parisien. Mais cet absentéisme coûte cher. Rien que pour la Caisse nationale de l'assurance maladie, la facture serait de 7,1 milliards d'euros en 2016.

60 milliards par an

Si on prend en compte les effets directs et induits de l'absentéisme comme le traitement administratif ou encore le salaire des CDD remplaçants, la facture s'alourdit. Pour l'économie française, le coût serait alors de 60 milliards d'euros par an. Les raisons de cette augmentation pour le secteur privé comme pour le public sont les conditions de travail pesant sur certains salariés : mal-être, contraintes psychosociales et physiques. La moitié des arrêts pourrait être évitée en réorganisant le travail et en utilisant des outils mieux adaptés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avis d\'arrêt de travail en 2015.  
Un avis d'arrêt de travail en 2015.   (ALLILI MOURAD/SIPA)