Grand témoin : vivre après un AVC

Christian Streiff, l'ancien patron de Peugeot-Citroën, raconte comment il s'est reconstruit après son AVC.

France 3

Christian Streiff a fait partie du cercle fermé des grands patrons, mais son plus grand défi, il l'a gagné contre la maladie. Le 11 mai 2008 "j'ai commencé la journée comme d'habitude (...) à 11 heures du matin je me suis allongé pour faire un petit somme (...) et je ne me suis pas réveillé", raconte-t-il. Il est alors à la tête du groupe PSA, le géant français de l'automobile. Mais dans sa chambre d'hôpital, il se retrouve comme n'importe quel malade, terrassé par l'accident vasculaire cérébral. "Je parlais une langue bizarre", se souvient-il. 

Tout réapprendre depuis le début

L'AVC a endommagé une petite partie de son cerveau. Il commence un long travail avec une orthophoniste. Il doit réapprendre le langage et même certains souvenirs. "J’ai commencé à reconstruire le début de mon vocabulaire avec des images de plage, de ferme, de ville", raconte-t-il. Pendant trois ans, le grand patron quitte le monde des entreprises. "J'ai traversé la France à pied, le Pacifique à la voile". Christian Streiff raconte son combat dans son livre "J'étais un homme pressé". 

Le JT
Les autres sujets du JT
Christian Streiff, l\'ancien patron de Peugeot-Citroën, raconte comment il s\'est reconstruit après son AVC.
Christian Streiff, l'ancien patron de Peugeot-Citroën, raconte comment il s'est reconstruit après son AVC. (FRANCE 3)