Dordogne : une salariée de La Poste qui dénonçait un harcèlement au travail se suicide

Ses collègues ont décidé d'exercer leur droit de retrait, selon France Bleu Périgord.

La salariée qui s\'est suicidé travaillait à La Poste à Sarlat, en Dordogne.
La salariée qui s'est suicidé travaillait à La Poste à Sarlat, en Dordogne. (GOOGLE MAPS)

Une salariée de La Poste de Sarlat, en Dordogne, s'est suicidée chez elle, dans la commune de Saint-Cybranet, mercredi 24 octobre, rapporte France Bleu Périgord. La postière, en arrêt-maladie, avait adressé plusieurs messages à ses collègues évoquant un harcèlement au travail, avant de se donner la mort par pendaison. Ses collègues ont décidé d'exercer leur droit de retrait, interrompant la distribution du courrier dans plusieurs secteurs du Périgord.

Cette postière, une mère de famille de 44 ans, était en arrêt de travail pour dépression depuis plusieurs semaines. Elle se plaignait de pressions trop fortes de certains de ses supérieurs, y compris durant son arrêt-maladie.

Rassemblement et droit de retrait

Ses collègues de La Poste ont exercé jeudi 25 octobre leur droit de retrait pour la matinée. Ils se sont rassemblés devant la plateforme de distribution du courrier, dans la zone des Prés-Pourris de Siorac-en-Périgord.

Le courrier n'est donc pas distribué pendant cette journée dans le Sarladais, les secteurs de Siorac-en-Périgord, Buge, Saint-Syprien, Buisson de Cadouin, Beynac, Vezac, Sarlat, Les Eyzies, et Belvès.