Saône-et-Loire : des résidences indépendantes pour les retraités

À Épervans (Saône-et-Loire), les retraités peuvent habiter en toute autonomie au sein d'une résidence adaptée.

FRANCE 3

Retarder au maximum l'entrée en maison de retraite. C'est le souhait d'une majorité de Français. C'est aussi l'objectif affiché du gouvernement. Il vient de lancer un vaste plan pour préserver l'autonomie des retraités, et cela passe par un logement adapté. Au cœur d'Épervans (Saône-et-Loire), ville de 1 800 habitants, c'est un lotissement qui permet de retarder l'entrée en maison de retraite qui a vu le jour.

"Il me faut de l'espace"

Anne-Marie Génieux, retraitée de 81 ans, est très heureuse d'être toujours autonome. Elle est arrivée ici en 2015. Elle ne pouvait plus s'occuper de sa maison devenue trop grande. "Il me faut de l'air, de l'espace. En Ehpad, vous savez c'est comme en pension quand on est jeune. Il faut faire ci, faire ça. Là, je me lève quand je veux, je me couche quand je veux, j'écoute ce que je veux, c'est parfait", explique-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une résidente d\'un Ephad de Besayes (Drôme), le 21 mai 2019.
Une résidente d'un Ephad de Besayes (Drôme), le 21 mai 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)