Retraites : les complémentaires indexées sur l'inflation

Bonne nouvelle pour les salariés du privé : ils vont voir leur retraite indexée sur l'inflation après cinq années de gel. Les partenaires sociaux se sont mis d'accord.

France 3

Une heure de réunion et un accord : syndicat et patronat ont trouvé un compromis pour les salariés du privé. Les retraites complémentaires du privé vont être revalorisées au niveau de l'inflation. Au 1er novembre, elles passeront de 0,7 à 1,7 %. "Ça ne va pas faire beaucoup, mais je ne peux pas dire que ce n'est pas bien", dit une femme. "20 euros par mois, bon ba écoutez c'est mieux que rien, mais je ne vais pas sauter au plafond", ironise une autre. Une victoire pour les syndicats tout de même. "Garantir le pouvoir d'achat pendant quatre ans, des pensions complémentaires évidemment, ça envoie un signal positif aux retraités", se félicite Philippe Pihet, secrétaire confédéral au secteur des retraites chez FO.

Quid du malus ?

Autre point évoqué, le malus. Une décote de 10 % sur les retraites complémentaires a été actée pour un départ avant 63 ans. Un malus nécessaire pour ne pas faire plonger dans le rouge les comptes des retraites complémentaires. Le patronat a accepté de maintenir l'exonération du malus pour certains adultes handicapés, invalides et chômeurs en fin de droit. De nouvelles négociations sont prévues l'année prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus de 35 000 contributions et plus de 200 000 visiteurs ont été recensées sur la plateforme internet dédiée à la réforme des retraites.
plus de 35 000 contributions et plus de 200 000 visiteurs ont été recensées sur la plateforme internet dédiée à la réforme des retraites. (JOEL SAGET / AFP)