Retraites : la CGT menace de quitter la table de la conférence de financement

La conférence de financement sur l'équilibre du système des retraites se poursuit dans une ambiance tendue. Mercredi 19 février, à la veille d'une nouvelle journée d'action contre la réforme, la CGT menace de ne plus y participer. Le syndicat déplore un compromis impossible à trouver.

FRANCE 3

La CGT menace, mercredi 19 février, de claquer la porte de la conférence de financement sur les retraites, débutée seulement la veille. Le groupe de travail a pour mission de réfléchir à l'équilibre du système des retraites. Dans la matinée, au micro de Radio classique, Catherine Perret, secrétaire confédérale CGT en charge des retraites, a assuré que le syndicat quittait la conférence. "Il n'y a pas de marge de manœuvre pour réellement travailler projet contre projet en matière de financement", a-t-elle expliqué.

L'Unsa refuse de quitter la conférence

Quelques heures plus tard, la CGT a précisé dans un communiqué qu'elle ne partira pas "tout de suite", mais qu'"en l'absence de réponse, elle posera dès la semaine prochaine à ses instances dirigeantes la question de la pertinence de maintenir sa présence" à la conférence. Le secrétaire d’État chargé de la réforme des retraites a réagi. Pour Laurent Pietraszewski, la conférence continue : "Il n’y a pas que la CGT dans le paysage." À l'image de l'Unsa qui, de son côté, refuse de quitter la table.

Le JT
Les autres sujets du JT
Retraites : la CGT menace de quitter la table de la conférence de financement
Retraites : la CGT menace de quitter la table de la conférence de financement (FRANCE 3)