Cet article date de plus d'un an.

Retraites : l'Assemblée nationale vote 500 millions d'euros pour augmenter les pensions, contre l'avis du gouvernement

Le gouvernement prévoyait une revalorisation des pensions de retraites de 5,1%, mais les députés de l'opposition ont réussi à faire voter une augmentation cumulée de 5,5%.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, à Paris, le 26 juillet 2022. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

C'est un revers de plus pour la majorité : l'Assemblée nationale a voté mardi 26 juillet, contre l'avis du gouvernement, une revalorisation supplémentaire de 500 millions d'euros pour les pensions de retraite, dans le cadre de l'examen du projet de budget rectifié pour 2022.

Le vote de cet amendement du groupe indépendant LIOT a été acquis par 186 voix contre 181. La gauche a aussitôt célébré une "belle victoire" et les députés RN une "bouffée d'oxygène" pour les retraités. Le Sénat, qui est dominé par la droite, peut toutefois revenir sur ce vote.

L'amendement prévoit une revalorisation des pensions qui prend en compte le niveau réel de l'inflation, soit pour 2022 à 5,5%. Le gouvernement, lui, a proposé une revalorisation cumulée à 5,1% (1,1% en janvier puis 4% en juillet). Quasiment tous les députés d'opposition ont voté pour, seul le groupe LR se partageant entre pour, contre et abstention, tandis que la majorité a fait bloc pour s'y opposer, en vain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.