Retraites : abandonner l'âge pivot, "c'est un geste fort pour permettre la réforme", se félicite la CFDT

Les négociations sur les retraites avec les syndicats reprennent jeudi 5 septembre. La veille, Frédéric Sève, secrétaire national à la CFDT chargé des retraites, est l'invité du JT du soir de franceinfo.

FRANCEINFO

Emmanuel Macron est favorable au critère de la durée de cotisation. "C'est un geste fort pour permettre la réforme des retraites. La CFDT s'en satisfait. La mesure de l'âge pivot est inutile parce que le système à points embarque par lui-même la mesure de la durée et ça faussait le débat", se félicite Frédéric Sève, secrétaire national à la CFDT chargé des retraites.

"Le critère de l'âge était un frein à la discussion, mais l'ensemble de la réforme ne se résume pas à cette question", insiste-t-il.

Les perdants seront les gagnants

La CFDT soutient le système à points qui aura aussi ses perdants et ses gagnants. "Aujourd'hui les perdants sont ceux qui ont une carrière sans promotion, les plus défavorisés par le travail, les plus pauvres. Si on corrige ça, les perdants d'aujourd'hui seront les gagnants de demain et réciproquement. Il faut l'assumer", affirme le syndicaliste.

CGT et FO appellent à manifester dans les prochains jours. "Avant d'envoyer les Français dans la rue, il vaut mieux pousser les discussions jusqu'au bout", commente Frédéric Sève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Frédéric Sève (CFDT)
Frédéric Sève (CFDT) (FRANCEINFO)