Réforme des retraites : quelles alternatives à l'âge pivot ?

Jeudi 9 janvier, les syndicats espèrent mobiliser pour peser sur les négociations qui auront lieu vendredi avec le gouvernement sur le financement de la réforme des retraites. Le journaliste David Boeri fait le point sur les alternatives possibles à l'âge pivot sur le plateau du 19/20.

france 3

Quelles sont les alternatives à l'âge pivot prévu par la réforme des retraites et dont les syndicats ne veulent pas ? "Il n'y a que trois paramètres que l'on peut modifier pour rétablir les comptes. C'est d'abord allonger la durée de cotisation, et c'est précisément le choix qui a été fait lors de la dernière réforme, en passant progressivement à 43 années. Emmanuel Macron l'avait évoqué à l'issue du G7 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), avant de finalement faire le choix de l'âge pivot", explique David Boeri sur le plateau du 19/20.

Les syndicats favorables à l'augmentation des cotisations

Deuxième solution, augmenter les cotisations. "Les syndicats seraient favorables globalement, à condition qu'elles augmentent dans les mêmes proportions, pour les salariés et les employeurs, mais le patronat refuse", poursuit le journaliste. Cette solution revient en effet à augmenter le coût du travail. "Enfin, troisième solution, diminuer le montant des pensions de retraite aujourd'hui versées. Mais personne n'envisage sérieusement cette piste. Politiquement, la question est beaucoup trop sensible", conclut David Boeri.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comment partir plus tôt à la retraite ?
Comment partir plus tôt à la retraite ? (JOEL SAGET / AFP)