Réforme des retraites : le jeu d'équilibriste d'Édouard Philippe

Le Premier ministre, qui doit dévoiler mercredi 11 décembre le contour de la réforme des retraites, va devoir dissiper le flou qui entoure le texte.

FRANCE 2

L'exercice s'annonce des plus délicats pour Édouard Philippe, qui doit annoncer mercredi 11 décembre le contenu de la réforme des retraites. Il va devoir "dissiper le flou alors que personne jusqu'à aujourd'hui ne sait quel est précisément le projet du gouvernement", explique le journaliste du service politique de France 2 Guillaume Daret en plateau. "Un flou et des incertitudes qui ont généré ces inquiétudes et ces appréhensions", poursuit-il.

"Gestes d'ouverture"

Édouard Philippe devra également bénéficier de l'appui des syndicats "réformistes" comme la CFDT et l'UNSA, qui détiennent l'une des clés de ce conflit. Enfin, le locataire de Matignon va tenter de désamorcer la mobilisation, toujours extrêmement forte dans les transports. Pour cela, il devra "adresser des gestes d'ouverture vers la SNCF et la RATP", indique Guillaume Daret. Selon son entourage, le Premier ministre est "extrêmement déterminé", mais il ne se fait pas non plus d'illusions. "Ce n'est pas parce que je fais un discours que les manifestations vont s'arrêter", a-t-il lâché, lucide, devant les députés de la majorité mardi à l'Assemblée nationale.

>> Grève du 11 décembre : la situation en direct

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe lors du Congrès de l\'Association des maires de France, à Paris, le 21 novembre 2019.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors du Congrès de l'Association des maires de France, à Paris, le 21 novembre 2019. (THOMAS SAMSON / AFP)