Présidentielle 2022 : l’âge de la retraite au cœur des débats

Publié
Présidentielle 2022 : l’âge de la retraite au coeur des débats
Article rédigé par
J.Duponchel, J.Weyl, N.El Abid, M.Le Rue - France 2
France Télévisions

Dans la rubrique "Au cœur de la campagne" du 20 Heures, le journal donne la parole, jeudi 31 mars, aux habitants de la Loire, notamment aux électeurs qui votent le plus : les retraités. Quelles sont leurs attentes ? Éléments de réponses.

Faudra-t-il travailler plus longtemps ? La réforme des retraites fait son retour dans les débats. Dans la Loire, le sujet ne manque pas de faire réagir. Sur un marché, un commerçant trouve que la retraite n’est pas assez abordée dans la campagne électorale. Un retraité, lui, est intéressé par le thème des pensions car la sienne n’a pas bougé depuis dix ans. "On aurait besoin d’un petit coup de pouce", déclare-t-il. "Plus j’approche de la retraite, plus ils me la repoussent", rétorque une femme âgée de 59 ans.

Une hausse des pensions souhaitée

Certains candidats souhaitent reculer l’âge de la retraite comme Valérie Pécresse. Elle souhaite le fixer à 65 ans pour une retraite à taux plein. Philippe Poutou propose plutôt un départ à la retraite à 60 ans, et même à 55 ans pour les métiers les plus pénibles. Pour des boulangers, cette mesure est la bienvenue. "Je ne me vois pas à 60 ans me lever encore à 2 h du matin, faire des journées de 12, 13 heures, rester debout toute la journée", détaille l’un d’entre eux. Pour lui, un départ à la retraite entre 52 et 55 ans serait convenable. Concernant les pensions, tous les candidats sont unanimes et veulent les augmenter, mais pas dans les mêmes proportions. "Il faut tout le temps calculer, tout le temps (...) il y a des voyages, je ne peux pas y aller, c’est trop cher pour moi", raconte une retraitée. Selon un autre retraité, il faudrait une pension équivalente au SMIC.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.