Pouvoir d'achat : retraités, Michelle et Alexandre peinent à joindre les deux bouts

Publié Mis à jour
Pouvoir d'achat : retraités, Michelle et Alexandre peinent à joindre les deux bouts
France 3
Article rédigé par
France 3 Provences-Alpes, M. Civallero, G. Ammar, A. Vergnault - France 3
France Télévisions

Venus de tout le pays, les retraités manifestent durant l'après-midi du jeudi 2 décembre pour réclamer une augmentation des pensions. Les équipes de France Télévisions ont rencontré un couple, à Aubagne. 

En décembre, chaque année, Michelle et Alexandre Dani, retraités, font le point sur leurs factures. Cette année, celle du chauffage a fortement augmente. "C'était pas prévu, et donc il faut après ajuster comme on peut. Les économies, on ne sait pas ce que ça veut dire", confie Michelle. Ouvrier du bâtiment, Alexandre a continué sa carrière comme livreur aux PTT, Michelle était technicienne de laboratoire dans la fonction publique. Ensemble, ils touchent 3 000 euros mensuels de retraite.

"La question, c'est de vivre" 

Après avoir payé les frais incompressibles, leur budget est divisé par trois. À l'arrivée, il ne leur reste plus grand chose pour se faire plaisir. "Pour partir en vacances, heureusement qu'on a des amis qui nous invitent", assure Alexandre. Aujourd'hui, les deux retraités réclament une véritable revalorisation des pensions. "Pour être tranquille", l'ancien ouvrier estime qu'il leur faudrait "400 ou 500 euros chacun en plus par mois". "La question, c'est de vivre. On a des enfants, on a des petits-enfants, on a des amis. Vivre", demande-t-il. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.