Pensions du régime nazi : 54 Français touchent encore une retraite

Plus de 2 000 personnes dans le monde, parmi lesquelles 54 Français, touchent encore une pension d'invalidité de l'État allemand en tant qu'anciens collaborateurs du régime nazi.

FRANCE 2

C'est une information qui resurgit du passé. Depuis 1951, le ministère allemand du Travail verse des pensions d'invalidité à d'anciens collaborateurs du régime nazi. 54 personnes reçoivent encore en France chaque mois de l'argent de l'État allemand au titre de leur engagement dans la Wehrmacht, avec les nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale. Comme le rapporte le journaliste Laurent Desbonnets, "au total dans le monde, 2 033 personnes sont dans ce cas. Elles touchent jusqu'à 1 300 euros mensuels".

L'État allemand refuse de donner l'identité des bénéficiaires

"On ne connaît pas précisément leur rôle pendant la guerre, mais il était suffisamment important pour qu'à l'époque, Adolf Hitler leur promette cette retraite à vie", poursuit le journaliste, qui explique par ailleurs que la révélation de ces chiffres est un peu passée sous silence ce week-end en Allemagne, mais elle fait polémique dans plusieurs pays. Car outre les 54 Français, 34 Néerlandais et 18 Belges sont également concernés. Ils étaient tous engagés, volontaires ou contraints, dans l'armée allemande. À ce jour, l'État allemand refuse de donner l'identité des bénéficiaires. Pour des députés belges, la situation est immorale. Ils ont donc demandé à Berlin de rouvrir le dossier et que l'anonymat soit levé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un drapeau nazi flotte à Varsovie (Pologne), le 1er décembre 2018, à l\'occasion du tournage d\'un film.
Un drapeau nazi flotte à Varsovie (Pologne), le 1er décembre 2018, à l'occasion du tournage d'un film. (MACIEJ LUCZNIEWSKI / NURPHOTO / AFP)