Maltraitance dans les Ehpad : les familles de résidents souhaitent mener un combat en justice contre Orpea

Publié
Maltraitance dans les Ehpad : les familles de résidents souhaitent mener un combat en justice contre Orpea
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Vitaline, A. Lay, H. Puffeney, A. Bard, G. Marque, A. Lo Cascio, M. Kassou - France 2
France Télévisions

Après les révélations sur les maltraitances pratiquées dans les Ehpad du groupe Orpea, certaines familles de pensionnaires entendent mener une action collective en justice. 

Catherine Ouknine dénonce les traitements inhumains que sa mère aurait subis dans un Ehpad Orpea de Seine-Saint-Denis. La vieille dame a été résidente de 2017 à 2020 pour 4 800 euros par mois. Sa fille se souvient de ce jour où elle l'a retrouvée abandonnée dans sa chambre. "Elle est restée 24 heures sans qu'ils se rendent compte qu'elle était rentrée de l'hôpital, donc sans soins, sans manger. Elle était hagarde", raconte Catherine Ouknine.

"Ça ne passe pas, c'est horrible"

Le 6 avril 2020, sa mère décède du Covid-19. Une fois de plus, Catherine Ouknine dénonce des défaillances. "On a récupéré les objets et les vêtements dans des sacs-poubelle. Je peux vous dire que jusqu'à aujourd'hui, ça ne passe pas, c'est horrible", confie-t-elle, très émue. Comme d'autres familles, Catherine Ouknine est maintenant déterminée à mener un combat contre le géant européen Orpea, qui possède 354 maisons de retraite en France. L'avocate Me Sarah Saldmann lance une action contre le groupe, bien décidée à porter la voix des familles. Orpea a annoncé dimanche 30 janvier le limogeage de son directeur général et a nommé un remplaçant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.