L'autre réforme des retraites

La réforme du régime de base est derrière nous, mais il se déroule en parallèle une autre réforme des retraites, celle des régimes complémentaires.

FRANCE 2

La question des retraites sera de nouveau cette semaine sur la table des négociations des partenaires sociaux. L'enjeu ? Sauver le régime complémentaire. "Il s'agit d'un régime distinct qui est géré par les partenaires sociaux et qui subit lui aussi le poids financier croissant de l'allongement de la durée de la vie. Du coup, il brûle ses réserves financières. Il a besoin d'argent", explique François Lenglet en direct sur le plateau de France 2.

La retraite à 64 ans ?

Aujourd'hui, "il est peu probable que les syndicats acceptent tel quel ce qui est une proposition patronale. Ce vers quoi on peut s'orienter, c'est une fois encore vers un accord de court terme, un compromis qui mettrait à contribution pour partie les salariés, pour partie les employeurs et pour partie les retraités", poursuit le journaliste.
"Mais la morale de l'histoire c'est qu'en matière de réforme de retraite, il n'y a pas de grand soir, mais plutôt une longue série d'ajustements, de réformes partielles, qui suit toujours en retard le processus de vieillissement qui lui continue inexorablement", conclut François Lenglet. Pour conclure, la réforme des retraites dure depuis 20 ans et ça n'est pas fini.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'allocation équivalent retraite (AER), qui permettait aux chômeurs âgés de faire la jonction entre fin du chômage et retraite, avait été supprimée en 2011, et très partiellement remplacée par l\'allocation transitoire de solidarité (ATS). Un nouveau dispositif va être mis en place.
L'allocation équivalent retraite (AER), qui permettait aux chômeurs âgés de faire la jonction entre fin du chômage et retraite, avait été supprimée en 2011, et très partiellement remplacée par l'allocation transitoire de solidarité (ATS). Un nouveau dispositif va être mis en place. (MAXPPP)