Cet article date de plus de six ans.

L'accord sur les retraites complémentaires devrait inciter les salariés à travailler plus longtemps

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
L'accord sur les retraites complémentaires devrait inciter les salariés à travailler plus longtemps
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À défaut, ils subiront une décote de leur pension. Les explications de France 2.

Un accord de principe a été trouvé vendredi 16 octobre entre les partenaires sociaux pour sauver les retraites complémentaires. Il incite les salariés à travailler un an de plus avant de toucher toute leur retraite. Un système de bonus-malus sera mis en place. Exemple : un salarié qui part à la retraite à 62 ans, même avec toutes ses annuités, verra une baisse de sa retraite complémentaire de 10% pendant trois ans. S'il travaille jusqu'à 63 ans, il touchera sa retraite à taux plein.

Entrée en vigueur en 2019

S'il attend 64 ans, il aura droit à un bonus de 10% pendant un an. Ces efforts permettent d'économiser six milliards d'euros et de sauver les complémentaires. Mais les salariés sont divisés sur la question. "Si on doit partir avec 10% de moins on le fera", explique un homme.

Depuis 1982, il y a déjà eu énormément de réformes des retraites. La décision sur les complémentaires du 16 octobre doit entrer en vigueur en 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.