Hausse de la CSG : un geste fiscal pour 300 000 retraités

 En 2019, 300 000 retraités ne subiront pas la hausse de la CSG. Après avoir prévu une exonération pour 100 000 d'entre eux, le gouvernement a finalement décidé d'étendre son seuil de revenus maximum.

France 2

Pas de hausse de CSG pour les retraités les plus modestes en 2019. Jeudi 20 septembre, Édouard Philippe a annoncé un geste fiscal de la part du gouvernement envers 300 000 retraités. Initialement, ils ne devaient être que 100 000 à être dispensés de la hausse de la CSG, mais le gouvernement a revu sa copie. Cette mesure coûtera 350 millions d'euros à l'État.

Une mesure insuffisante ?

Sur un marché parisien, l'annonce de cette bonne nouvelle ne rassure pas pour autant les retraités interrogés par France 2. Beaucoup demandent l'exonération pour tous les retraités. Seront concernés les retraités dont les revenus dépassent tout juste le seuil qui entraine une hausse de la CSG. Cela représente 14 404 € par an pour une personne seule et 22 051 € pour un couple. De leurs côtés, les syndicats réclament également une exonération pour tous. Près de 60% des retraités seront concernés par la hausse de la CSG.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quelque 60% de retraités sont concernés par la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG). Illustration.
Quelque 60% de retraités sont concernés par la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG). Illustration. (MAXPPP)