Bourgogne : des commerces en mal de repreneurs

Comment trouver un repreneur pour son commerce ? Un vrai casse-tête dans beaucoup de régions de France pour des professionnels obligés de repousser la retraite.

France 3

"À vendre. Cause : retraite". L'affiche n'est peut-être pas grosse, mais à Corpeau (Côte-d'Or), 18 000 véhicules passent devant le panneau chaque jour. Pourtant rien n'y fait, Aline et son mari n'ont jamais trouvé de repreneur potentiel, seule une visite en quatre ans. "Corpeau est quand même porteur, il y a les métiers de la vigne. On est situé à un croisement important, je ne sais pas ce qui bloque", admet Aline Thusseau, copropriétaire du restaurant.

"Obliger de fermer sans transmettre"

Le Pont de Paris, c'est pourtant l'un des plus anciens restaurants de la nationale 6 et sa réputation n'est plus à faire, il est complet tous les midis. Le couple a contacté une agence immobilière il y a deux ans, il continue d'espérer un rachat plutôt qu'une fermeture définitive. "On a l'impression qu'on va être obligés de fermer sans transmettre. Je suis très angoissée", déplore Aline Thusseau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des commerces en mal de repreneurs
Des commerces en mal de repreneurs (France 3)