5 décembre : la mobilisation s'étend sur plusieurs fronts

La grande grève contre la réforme des retraites se précise. Vendredi 22 novembre, les syndicats ne désarment pas. La mobilisation s'est renforcée pour la journée du 5 décembre.

france 3

Les syndicats sont en ordre de bataille face à la réforme des retraites. Dans les transports, l'éducation nationale, l'hôpital ou la police, la grève du 5 décembre pourrait être une journée noire. Le matin du vendredi 22 novembre, la CGT fait un peu plus monter la pression. "La meilleure façon pour que la grève ne dure pas, c'est de dire qu'on arrête ce mauvais projet, on remet les compteurs à zéro et on améliore notre système de retraite", affirme le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, dans "Les 4 Vérités", sur France 2.

La CFDT Cheminots dépose un préavis de grève

Aux côtés de la CGT, Force ouvrière, FSU et Solidaires font front et pourraient peut-être trouver un nouvel allié. Jeudi 21 novembre, la CFDT Cheminots a déposé un préavis reconductible pour le 5 décembre sans appeler à la grève. Mais la situation pourrait se durcir. "Il y a un avertissement de la CFDT en disant au gouvernement : 'Sortez de votre ambiguïté'", déclare le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, au micro d'Europe 1, vendredi 22 novembre. Face aux risques de l'addition des colères, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, rappelle que le débat reste ouvert. "Le 5 décembre est une étape dans un moment où nous sommes en train de discuter", a-t-elle déclaré vendredi 22 novembre au micro de BFM TV.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cheminots de la CFDT défilent lors de la grève contre la réforme du rail, à Paris, le 22 mars 2018.
Des cheminots de la CFDT défilent lors de la grève contre la réforme du rail, à Paris, le 22 mars 2018. (SOPHIE DUPRESSOIR / HANS LUCAS / AFP)