Entreprises : le casse-tête des retards de paiement

Les retards de paiement sont un fléau pour les entreprises. Cette année, ils atteignent un record. Depuis 2012, les PME attendent en moyenne 14 jours et demi pour voir leurs factures honorées. 

FRANCE 2

Les retards de paiement explosent pour les PME. Le secteur du bâtiment est particulièrement touché. Cyrille Michel, charpentier installé dans le Gard et patron de 15 salariés, le constate sur un grand nombre de chantiers. "On est un petit peu démuni parce que la loi ne prévoit pas de sanction, ou des sanctions qui sont ridicules ou rarement appliquées", déplore le chef d'entreprise.

Des retards de plus de 30 jours qui ont presque triplé

Peu de recours pour cet entrepreneur qui travaille régulièrement avec le secteur public, plus lent à payer. Mais pas question pour lui de perdre ses clients, ils représentent 50% de son chiffre d'affaires. "C'est une épée de Damoclès qui peut nous empêcher de payer notre personnel à temps", explique Cyrille Michel. Tous secteurs confondus, les retards de paiement sont passés de 11,8 jours à 14,5 jours cette année pour les PME, avec des retards de plus de 30 jours qui ont presque triplé. Ils représentent désormais 11% des cas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bulletin de salaire.
Un bulletin de salaire. (JEAN FRANCOIS FREY / MAXPPP)