Cet article date de plus d'un an.

Selon l'Insee, les femmes sans profession ont plus d'enfants et plus tôt que celles qui travaillent

Selon une étude de l'Insee, les femmes qui n'ont jamais travaillé ont en moyenne 2,57 enfants, contre 1,91 pour la moyenne nationale. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une femme enceinte. (Illustration).  (REMI WAFFLART / MAXPPP)

En 2016, les femmes qui n’ont jamais travaillé, ou se déclarant sans profession, ont une forte fécondité au-dessus de la moyenne avec 2,57 enfants par femme, révèle une étude de l'Insee publiée mardi 27 août. Toutes catégories confondues, les femmes ont en moyenne en 2016, 1,91 enfant. Elles ont leur premier enfant à 30,5 ans.

La fécondité est la plus basse chez les cadres 

Globalement selon l'enquête de l'Insee, plus les femmes travaillent, ou ont déjà travaillé ou appartiennent à un groupe social élevé, moins leur fécondité est forte. Elle est aussi plus tardive. Parmi les femmes ayant déclaré une profession, ce sont les employées qui sont les plus fécondes, avec 1,91 enfant par femme. Suivent les ouvrières (1,76), les femmes exerçant une profession intermédiaire (1,75), et les artisanes, commerçantes ou cheffes d’entreprise (1,70). C'est chez les cadres que la fécondité est la plus faible (1,64).

La fécondité varie aussi selon l'âge. En 2016, au-delà de 30 ans, ce sont les femmes cadres qui ont le plus d’enfants. À l'inverse, ce sont elles qui en ont le moins avant la trentaine parmi la population active. Ces différences sont en partie liées à la durée des études.

L'âge moyen pour devenir mère est à 30 ans 

L'étude met également en lumière l'âge moyen auquel les femmes accouchent de leur enfant. Pour les femmes cadres, c'est autour de 33 ans qu'elles mettent au monde leur bébé. L'âge moyen est de 30 ans pour toutes les catégories d'employées. Les femmes des professions intermédiaires accouchent en moyenne à 31 ou 31,5 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.