:l'éco, France info

VIDEO. Muriel Pénicaud estime que "les réformes sur l'apprentissage et la formation vont être essentielles" pour réduire le chômage

Invitée de Jean-Paul Chapel, jeudi 2 novembre dans l'émission ": l'éco", Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a évoqué les prochaines réformes pour réduire le chômage. 

FRANCEINFO

Plus d'un mois après la publication des ordonnances sur la réforme du code du travail, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, explique, jeudi 2 novembre, sur le canapé gris de " : l'éco ", l'impact de ce changement. "Depuis la publication des ordonnances, j'ai rencontré en France plusieurs milliers de chefs d'entreprise et de directeurs des ressources humaines. On voit un véritable élan chez les petites et moyennes entreprises. 55 % des emplois sont dans les petites entreprises. Ils ont confiance et c'est essentiel. On le voit aussi chez les investisseurs étrangers où il y a déjà des marques d'intérêts."

Objectif pour 2022 : un taux de chômage de 7 %

Un million de chômeurs en 2022, c'est la promesse d'Emmanuel Macron et c'est aussi l'objet de la Question qui fâche. La ministre du Travail y répond : "notre ambition est d'arriver à 7 % de taux de chômage à la fin du quinquennat. Aujourd'hui, nous sommes à 9,5. Cette ambition dépend des conditions internationales et aussi de nos réformes structurelles. Nous avons commencé par la réforme du code du travail et maintenant les réformes sur la formation et sur l'apprentissage vont être essentielles."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Muriel Pénicaud a choisi Le Mojo du trio LEJ. 

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo.

Invitée de Jean-Paul Chapel, jeudi 2 novembre dans l\'émission \": l\'éco\", Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a évoqué les prochaines réformes pour réduire le chômage.
Invitée de Jean-Paul Chapel, jeudi 2 novembre dans l'émission ": l'éco", Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a évoqué les prochaines réformes pour réduire le chômage. (FRANCEINFO)