VIDEO. Loi Travail : les prochaines manifestations seront maintenues, assure Philippe Martinez

Invité sur Europe 1, le leader de la CGT oppose une fin de non-recevoir à Manuel Valls, qui exhorte les syndicats à ne plus défiler dans la rue.

Cette vidéo n'est plus disponible

Il oppose une fin de non-recevoir à Manuel Valls. Le secrétaire général de la CGT assure, dimanche 19 juin, que les deux prochaines manifestations contre la loi Travail, prévues les 23 et 28 juin, seront maintenues.

"Tant que nous aurons ce problème avec le texte du gouvernement, et je rappelle qu'il y a un soutien très large de l'opinion publique, notamment chez les plus jeunes, les journées d'action seront maintenues", a déclaré Philippe Martinez, invité du "Grand Rendez-vous Europe 1/i-Télé/Le Monde".

"La CGT est responsable"

Le leader syndical rejette ainsi la demande expresse du Premier ministre, qui exhorte les opposants à la loi Travail à ne plus manifester dans les rues. "Compte tenu de la situation, des violences qui ont eu lieu, de l'attentat odieux contre le couple de policiers mais aussi de la tenue de l'Euro, les organisateurs devraient annuler eux-mêmes ces rassemblements", affirme Manuel Valls dans le JDD. Le Premier ministre assure que "des discussions entre la Préfecture de police et les organisateurs" auront lieu "afin de voir si les conditions sont réunies pour qu'un rassemblement se tienne".

De son côté, Philippe Martinez estime que "la CGT est responsable" sur le plan de la sécurité. Il souligne ainsi que son syndicat a accepté de renoncer à défiler lundi à Toulouse en raison des problèmes de sécurité posés par le match pays de Galles-Russie qui se joue dans la ville rose ce jour-là.

Le leader de la CGT, Philippe Martinez, le 17 juin 2016 au ministère du Travail.
Le leader de la CGT, Philippe Martinez, le 17 juin 2016 au ministère du Travail. (JACQUES DEMARTHON / AFP)