Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Cazeneuve dénonce les "postures", "propos" et "affiches" qui mettent en cause les forces de l'ordre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Cazenevue appelle à "un peu d'humanité, respect de ceux qui sont tombés hier et en respect de ce petit enfant"
LCP
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre de l'Intérieur a réagi à l'Assemblée nationale, mardi, en marge des manifestations contre la loi Travail et au lendemain de l'assassinant d'un couple de policier à Magnanville.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a vivement critiqué, mardi 14 juin, ceux qui s'attaquent aux forces de l'ordre dans le cadre des manifestations contre la loi Travail, mais aussi les hooligans qui ont affronté les policiers samedi à Marseille.  "Je ne peux plus supporter, en tant que ministre de l'Intérieur (...), ces postures, ces propos, ces affiches qui mettent en cause ceux qui portent l'uniforme et qui, en raison de l'uniforme qu'ils portent, incarnent le droit", a-t-il déclaré. Une intervention réalisée quelques instants après la minute de silence respectée en hommage deux policiers tués à Magnanville (Yvelines) lundi et aux victimes de la tuerie d'Orlando. 

>> Couple de policiers tués à Magnanville : suivez notre direct

"Au moment où il y a des manifestations à Paris, j'appelle tous ceux qui sont dans la violence, qui s'attaquent aux policiers, qui veulent s'en prendre à eux, à retrouver un peu, au fond d'eux-mêmes, d'humanité, de tolérance, de respect, simplement en respect de ceux qui sont tombés hier, et en respect de ce petit enfant auquel nous devons de donner une image digne de la France", a lancé Bernard Cazeneuve lors des questions au gouvernement, alors les violences débutaient à Paris en marge du défilé contre le projet de loi El Khomri.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Loi Travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.