Réforme du Code du travail : l’histoire secrète du revirement de Jean-Claude Mailly

Jean-Claude Mailly est apparu comme un soutien inattendu de la réforme du Code du travail. France 2 vous raconte l’histoire secrète du revirement du secrétaire général de Force ouvrière.

france 2

Quand il arrive à Matignon mercredi 30 août, Jean-Claude Mailly sait qu’il joue gros. À la sortie, alors que la réforme du Code du travail vient de lui être exposée, le secrétaire général de Force ouvrière n’est pas le plus mécontent. Il se pose même en leader de la concertation.

Pourtant, il y a un an et demi, face à la loi Travail, FO campait parmi les opposants les plus radicaux. Le leader de FO ne veut pas refaire le match de la contestation contre la loi Travail, qu’il a très mal vécu. "Il en est sorti avec une image de suiviste de la CGT. Il s’est juré qu’on ne l’y reprendrait plus", décrypte un spécialiste des syndicats.

Un deal avec le président

Quand Emmanuel Macron lance sa réforme, Mailly opte donc pour une autre stratégie : "Je te demande de détendre le calendrier et de tout mettre sur la table et n’oublie pas que nous avons des lignes rouges", aurait-il dit au président. "Ok, les ordonnances seront pour septembre et essayons la concertation", lui aurait répondu ce dernier. Ce deal sera tenu. Le ministère du Travail fait de lui un interlocuteur privilégié, au même titre que la CFDT. FO confirme que le dialogue a été plus important avec Murielle Pénicaud qu’avec Myriam El Khomri

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, le 25 juillet 2017, dans la cour de Matignon à Paris.
Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, le 25 juillet 2017, dans la cour de Matignon à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)