Pénurie de carburants : le terminal pétrolier du Havre rejoint le mouvement de grève

La CGT a décidé de bloquer le terminal pétrolier du Havre. Un point stratégique pour la distribution des carburants.

FRANCE 2

Ce 24 mai, les huit raffineries françaises sont en grève selon la CGT. Dans certaines, la production est complètement arrêtée, dans d'autres, les expéditions sont bloquées. Le terminal pétrolier du Havre (Seine-Maritime) a lui aussi rejoint le mouvement. C'est un bastion de la CGT et surtout un site très stratégique. "Chaque jour, des bateaux accostent chargés de pétrole brut. 40% des importations françaises de pétrole arrivent ici au Havre. C'est donc un lieu sensible, très stratégique et c'est pour cela que la CGT a décidé de bloquer ici", explique Anaïs Bard.

Toutes les vannes bloquées

Le pétrole du Havre est ensuite envoyé aux raffineries de Normandie et d'Ile-de-France. Il existe même un oléoduc qui permet d'emmener le pétrole directement aux aéroports parisiens. "C'est un lieu stratégique, la CGT ne s'en cache pas, elle a décidé de le bloquer et de bloquer toutes les vannes de distribution, à partir de ce soir (24 mai ndlr.) et le temps qu'il faudra pour que la loi El Khomri soit retirée", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)