Pays-Bas : la semaine de travail à 30h, un exemple à suivre ?

En plein débat sur le temps de travail en France, direction les Pays-Bas où l'on travaille 30 heures par semaine seulement. Réputés pour leur bonne santé économique, France 2 cherche à comprendre comment font les entreprises se sont adaptées.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Dix heures du matin, la semaine de travail vient de débuter aux Pays-Bas. Pourtant à Amsterdam ce matin là, beaucoup de salariés prennent le temps de flâner au soleil, boire un café ou faire le marché. Car ici on travaille en moyenne 30 heures par semaine et c'est largement suffisant pour ces Néerlandais. "J'aime travailler mais j'aime aussi être libre, c'est pour cela que j'aime travailler 20 heures par semaine, c'est bien assez", explique une femme en terrasse. Si la semaine de travail est si courte aux Pays-Bas, c'est parce que 50.4% des employés sont à temps partiel. Alors est-ce l'équilibre parfait entre carrière et vie de famille ? Comment les entreprises s'organisent-elles ?

Des salariés plus productifs

Dans cette société spécialisée dans les offres d'emploi, la directrice gère sans problème les absences de ses salariés. "15% environ des employés travaillent à temps partiel ici. Avec de la flexibilité de part et d'autre on arrive bien à le gérer. Si une grosse réunion est programmée le jour "off" d'un salarié, il le change le plus souvent de lui même", explique Rachel Parrett, directrice de la société. Depuis l'an 2000, la loi permet à chaque Néerlandais d'obtenir un poste à temps partiel. L'employeur ne peut quasiment pas refuser. Avoir des responsabilités et travailler à temps partiel est courant aux Pays-Bas contrairement à la France. En travaillant moins, les travailleurs néerlandais sont plus productifs, 20 centimes de plus par heure de travail que les Français. Le temps partiel, un choix fait par 80% des femmes aux Pays-Bas. Mais tout n'est pas rose puisque les emplois deviennent plus précaires et sont donc moins bien rémunérés. 60% des jeunes actifs signent des contrats de moins de 20h aux Pays-Bas.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
La société de transport public d\'Amsterdam veut lutter contre les crachats sur les membres de son personnel.
La société de transport public d'Amsterdam veut lutter contre les crachats sur les membres de son personnel. (MICHAEL JENNER / ROBERT HARDING HERITAGE / AFP)