Loi Travail : Valls annule un voyage au Canada et à Saint-Pierre-et-Miquelon

C'est la deuxième fois qu'un voyage du Premier ministre est reporté en raison du projet de loi Travail. Manuel Valls avait également annulé, en mars, un déplacement en Nouvelle-Calédonie et en Australie.

Manuel Valls à l\'Assemblée nationale, le 25 mai 2016.
Manuel Valls à l'Assemblée nationale, le 25 mai 2016. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Alors que les manifestations et les grèves contre la loi Travail se poursuivent, le gouvernement surveille le climat social français comme du lait sur le feu. Manuel Valls a décidé, lundi 30 mai, d'annuler un voyage officiel au Canada et à Saint-Pierre-et-Miquelon, prévu du 15 au 19 juin. Son déplacement est reporté "à l'automne".

"Au regard des évènements qui rythmeront le mois de juin, le Premier ministre a pris la décision, en accord avec les autorités canadiennes et québécoises, de reporter à l'automne le déplacement qu'il avait envisagé d'effectuer du 15 au 18 juin. Ce report vaut également pour l'étape prévue à Saint-Pierre-et-Miquelon" le 19 juin, a expliqué Matignon.

Des critiques pendant son voyage en Israël

C'est le deuxième voyage de Manuel Valls reporté du fait des protestations liées au projet de loi Travail, après un déplacement prévu en mars en Nouvelle-Calédonie et en Australie. Le voyage a finalement eu lieu début mai.

Le déplacement européen de Manuel Valls, jeudi et vendredi en Grèce, est quant à lui maintenu, a précisé le cabinet du chef du gouvernement. La semaine dernière, Manuel Valls s'est rendu en Israël et dans les territoires palestiniens. Des responsables politiques français, dont le candidat à la primaire de la droite Bruno Le Maire, avaient critiqué la présence à l'étranger du locataire de Matignon, alors que le conflit social se durcissait dans l'Hexagone.