Cet article date de plus de cinq ans.

Loi Travail : quelles concessions Myriam El Khomri est-elle prête à faire ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Loi Travail : quelles concessions Myriam El Khomri est-elle prête à faire ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En direct de l'Assemblée nationale (Paris), Sophie Brunn revient sur les concessions de la ministre du Travail.

Le gouvernement se défend de rouvrir les négociations sur la loi Travail, mais ce mercredi 29 juin dans l'après-midi, Manuel Valls recevra à Matignon (Paris) les syndicats. Le texte adopté hier au Sénat sera de retour à l'Assemblée mardi prochain. Le gouvernement semble vouloir faire de la pédagogie. Ce mercredi matin, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, a de son côté rencontré les députés socialistes à l'Assemblée. 

Trois amendements bientôt déposés 

Quelles concessions est-elle prête à faire ? "Alors d'abord, un préalable : pas question de toucher à l'article 2, la pierre angulaire de cette réforme, qui prévoit la primauté des accords d'entreprise sur les accords de branche en matière de temps de travail", explique Sophie Brunn, en direct de l'Assemblée nationale, avant d'ajouter : "En revanche, trois amendements vont être déposés. Il s'agit de pérenniser le rôle des branches dans les négociations sociales et en particulier en matière d'égalité professionnelle homme-femme, ainsi qu'en matière de pénibilité, les entreprises ne pourront pas faire moins bien que les branches".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Loi Travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.