Loi Travail : pour FO et la CGT, le compte n'y est toujours pas

Ce mercredi 29 juin, la ministre du Travail et le Premier ministre rencontraient les organisations syndicales. Les précisions de France 3.

FRANCE 3

Opération déminage sur la loi Travail pour Manuel Valls et Myriam El Khomri, qui ont reçu les organisations syndicales, ce mercredi 29 juin. Le patron de la CFDT estime avoir été entendu : le gouvernement accepte de renforcer le rôle des branches, sauf sur le temps de travail. "Il n'y a aucune évolution de l'article 2 dans ce qui nous a été présenté par le Premier ministre, le cœur du texte n'est pas touché", s'est exprimé Laurent Berger.

Le compte n'y est pas

La CGT, elle, ne veut pas entendre parler de ces accords d'entreprise. Selon elle, il y a toujours un risque de dumping social. "Sous pression des donneurs d'ordres, des entreprises vont baisser la majoration des heures supplémentaires ou augmenter le temps de travail", estime Philippe Martinez, le leader de la CGT. Même inquiétude pour FO : le gouvernement a fait un pas, mais le compte n'y est pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, reçu à Matignon le 29 juin 2016 par Myriam El Khomri et Manuel Valls.
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, reçu à Matignon le 29 juin 2016 par Myriam El Khomri et Manuel Valls. (DOMINIQUE FAGET / AFP)