Loi Travail : pas d'accord entre la CGT et le gouvernement

La ministre du Travail et le leader de la CGT se rencontraient ce vendredi 17 juin. Une rencontre très attendue, mais à la sortie les désaccords restent entiers.

France 2

Pas de poignée de main à la sortie entre Myriam El Khomri et Philippe Martinez, et un côte à côte très furtif. À l'issue de cet entretien, vendredi 17 juin, à propos de la loi Travail, le premier depuis trois mois, le leader de la CGT campe sur ses positions. "Il y a des points de désaccord entre la CGT et le gouvernement sur des choses de fond et ces désaccords se sont confirmés aujourd'hui." Il rajoute que cette réunion a néanmoins permis de repréciser les "points qui posaient problème." Parmi eux : la place accordée aux accords de branches qui prendraient le pas sur les accords d'entreprises. Le secrétaire général de la CGT demande maintenant que le débat au parlement soit suspendu et les articles réécrits.

Deux nouvelles journées de mobilisation

Pour la ministre du Travail en revanche, hors de question de toucher aux points clefs du texte : "Nous n'avons pas trouvé de consensus par rapport à la loi Travail, il y a des désaccords, ces désaccords ne sont pas nouveau. Ça ne veut pas dire que nous ne sommes pas capable de travailler mieux ensemble." La CGT appelle à deux nouvelles journées de mobilisation le jeudi 23 et mardi 28 juin prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, et la ministre du Travail, Myriam El Khomri, le 17 juin 2016 au ministère du Travail à Paris.
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, et la ministre du Travail, Myriam El Khomri, le 17 juin 2016 au ministère du Travail à Paris. (AFP)