Loi Travail : Manuel Valls dégaine le 49.3

Faute de majorité dans son camp sur la loi Travail, le gouvernement a decidé d'utiliser l'arme constitutionnelle du 49.3.

Voir la vidéo
FRANCE 3

L'hypothèse était évoquée depuis longtemps, elle s'est confirmée ce mardi 10 mai. L'article 49 alinéa 3 a toujours plané au-dessus du projet de loi El Khomri. Face à l'absence de majorité, Manuel Valls a fait le choix du passage en force. Pourtant, jusqu'au dernier moment, le gouvernement a tenté de trouver un consensus avec sa majorité. En vain. "Je constate ce matin que le Premier ministre n'avait visiblement, une fois de plus, pas l'envie d'aller vers un compromis", a expliqué Christian Paul, député frondeur.

Manuel Valls engage la responsabilité du gouvernement

"Il ne sent pas qu'aujourd'hui dans le pays, il y a un climat de tension sociale qui est probablement le plus lourd qu'on ait connu depuis que la gauche est aux responsabilités", note aussi Christian Paul.
Sans compromis, pas de majorité pour l'exécutif, alors le gouvernement a accéléré le rythme. Un conseil des ministres extraordinaire s'est tenu à l'Élysée. 15 minutes plus tard, Manuel Vals peut faire valoir le 49.3, mais pour autant il ne fait pas taire la contestation. Le Premier ministre a engagé la responsabilité de son gouvernement à l'Assemblée nationale. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls à l\'Assemblée nationale le 3 mai 2016
Manuel Valls à l'Assemblée nationale le 3 mai 2016 (CHAMUSSY / SIPA)