Cet article date de plus de cinq ans.

Loi Travail : les opposants ne désarment pas à Toulouse

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Loi Travail : les opposants ne désarment pas à Toulouse
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Toulouse, plusieurs centaines de personnes se mobilisent ce 12 mai contre la loi El Khomri. Les opposants entendent faire reculer le gouvernement, comme en 2006 sur le CPE.

La détermination ne faiblit pas à Toulouse (Haute-Garonne). A mi-journée ce jeudi 12 mai, on compte 600 personnes rassemblées en centre-ville. L'objet de leur colère, c'est la loi Travail et notamment le recours du gouvernement à l'article 49.3 pour la faire passer.

"Si à chaque fois qu'on nous met des bâtons dans les roues, on devait s'arrêter, on n'en serait pas là et plein de progrès n'auraient pas eu lieu", lance un manifestant. L'inversion de la hiérarchie des normes irrite une femme : "Tant que ce principe-là ne sera pas supprimé, il faudra continuer".

"Dire non à ce recul social"

Le recours au 49.3 choque beaucoup d'opposants. "Être au Parti socialiste et faire ça... Je tombe des nues", confie un homme. "Ça montre un déni de démocratie, le manque de reconnaissance du mouvement social, de l'opinion publique, du Parlement", énumère un autre au micro de France 2.

Le précédent du CPE est dans toutes les têtes. Adopté grâce au 49.3, cette réforme fut ensuite abandonnée sous la pression de la rue. Un manifestant défilant sous la bannière CGT garde espoir : "On espère vraiment qu'ils vont reculer et que le peuple va se réveiller pour dire non à ce recul social".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.